AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hey man, it's a pleasure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Shawn Brooks II
avatar

AVATAR : Paul Levesque aka HHH
DC : la british & alligator blondie
MESSAGES : 16
AGE : Quarante-deux ans
UN COEUR : Veuf
PROFESSION : Baron de la drogue
MessageSujet: hey man, it's a pleasure.   Sam 17 Déc - 16:36

La nuit était tombée depuis un petit moment déjà sur Shreveport. Il était tard. Pas très loin de minuit, pour tout dire. L'air ambiant était piquant, très frais, et rares étaient les personnes qui étaient encore dehors sans un bon manteau sur le dos. Shawn était une de ces exceptions. Il semblait attendre quelque chose, dans un petit quartier résidentiel tranquille de la ville, adossé à un lampadaire qui le baignait d'une lumière jaunâtre particulièrement désagréable. Ca me refile le teint orange. Peuvent pas mettre des ampoules blanches ? La masse de muscles poussa un petit soupir en fouillant dans les poches de son jean, pour en tirer un paquet de cigarettes bien mal en point et un Zippo argenté. Ca ferait passer le temps.

Il avait atterri à Shreveport moins d'une semaine auparavant. Il avait d'abord pris le temps de faire quelques repérages en ville pour son petit confort – bars, hôtels divers et variés, restaurants et autres épiceries. Mine de rien, ça prenait du temps, ces conneries. Et, surtout, il avait pris le temps de s'informer des us et coutumes locaux. C'était presque comme s'il s'aventurait dans un autre pays. Mais quand on débarque de la région des grands lacs pour arriver en Louisiane... Bref, il avait pu se rendre compte de la forte population de vampires dans le coin – sans doute due à la présence du Fangtasia – mais ce n'était pas ça qui l'intéressait. Oh que non.

Son portable vibra soudain dans sa poche. Shawn le tira de son emplacement et décrocha, en se contentant d'écouter les quelques mots qu'on lui lançait au bout du fil. Un sourire satisfait étira ensuite ses lèvres et il raccrocha sans prendre la peine de remercier son correspondant. Parfait. Il était temps que l'ours sorte de sa tanière. Tranquillement, il tira une nouvelle bouffée de nicotine, le nez levé vers le ciel. D'ici, on pouvait encore voir les étoiles. Ce n'était pas le cas à Chicago. Le ciel y était saturé par les lumières de la ville.

Une silhouette bien connue du quadragénaire ne tarda pas à faire son apparition sur le trottoir opposé. Shawn eut un léger sourire. Parfait. Tout se déroulait parfaitement bien. En plus, l'homme tant convoité semblait bien préoccupé pour ne pas l'avoir remarqué. Il se tenait en pleine lumière, pourtant. Bah, tant pis. Le dealer se contenta de balancer son mégot et de tranquillement se mettre en marche, les mains enfoncées dans les poches, à quelques mètres derrière l'autre musclé. Jusqu'à ce que celui-ci ne s'engouffre dans une ruelle étroite, assez mal éclairée. « Hé, mec ! » En courant presque, Shawn finit par le rattraper. Tyson Hunter junior, je te tiens. « Alors, Tyson, on oublie ses vieux amis ? J'ai attendu de tes nouvelles, tu sais ? En prison... Là où tu m'as balancé après avoir buté ma femme et mon fils ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tyson Hunter Jr.
avatar

AVATAR : Randy Orton
(C) : Boo <3
DC : La mini-gros bras <3
MESSAGES : 764
AGE : 31 ans
UN COEUR : Divorcé.
PROFESSION : Bodyguard.
JOURNAL DE BORD
Possédé par une douzaine d'esprits.
Esprit de Stacey, femme décédée de Shawn Brooks
Esprit de Dereck, fils décédé de Shawn Brooks
Esprit de Jason, âme ayant passé le portail de l'au delà par accident, assassiné sans avoir été jamais vengé
Esprit de Philip, âme ayant passé le portail de l'au delà par accident, mort dans un accident de la circulation jamais résolu

MessageSujet: Re: hey man, it's a pleasure.   Dim 8 Jan - 10:02


Les choses s'étaient décidément liguées contre Tyson ces derniers temps. Entre Eileen qui était à l'hôpital pour un mal inconnu, des voix qui s'étaient montrées dans son esprit, et les rumeurs qui circulaient comme quoi Shawn s'était déplacé jusqu'à Shreveport... C'était vraiment la pire semaine pour Tyson depuis bien longtemps. Surtout qu'il ne pouvait être partout à la fois, et laisser Eileen à l'hôpital, sans surveillance, mis à part celle de son frère, métamorphe corbeau, qui ne pourrait rien faire si jamais il se passait quelque chose... Ca ne lui inspirait absolument pas confiance. Il gardait son téléphone sur lui à toute heure. Déjà, parce que si les voix dans sa tête décidaient de faire des conneries, il lui suffisait d'appuyer assez longtemps sur la touche 2 pour qu'un appel se fasse vers Pandora.

Il avait finalement quitté le Fangtasia. Pour une fois, il s'était présenté au travail après avoir été excusé. Il avait fait la journée sans trop de soucis, mais il y avait toujours cette impression d'être épié, dû à ces voix qu'il avait dans la tête. Mais ça ne le gênait pas plus que ça, de toute façon. Le Fangtasia de jour, c'était comme une tombe. Rien. Rien qui bougeait, si ce n'était une collègue qui faisait le ménage... Et là, nuit tombée oblige. Il n'avait pas le droit de conduire et devait faire le trajet à pied entre chez lui et le Fangtasia, c'était pour ça qu'il rentrait à pied. Ca le gardait en forme et éviterait de faire un accident de la route si jamais les voix décidaient de le déconcentrer alors qu'il était au volant.

Il venait de bifurquer sur la rue principale de son lotissement, et avait décidé de prendre un raccourci pour arriver plus vite. Le regard rivé sur ses pieds, pratiquement, il ne voulait croiser aucun regard.

« Hé, mec ! » S'arrêtant net, Tyson se figea. Cette voix... « Alors, Tyson, on oublie ses vieux amis ? J'ai attendu de tes nouvelles, tu sais ? En prison... Là où tu m'as balancé après avoir buté ma femme et mon fils ! »

Le sang de Tyson fit demi-tour dans ses veines. En plus des voix qui s'agitaient. « SHAWN! » fit la voix de Stacey. Oh. Merde. Sans réfléchir, Tyson, sans même se retourner pour confirmer l'identité de la personne qui venait de lui adresser la parole, se mit à courir. Il passa la barrière en bois en sautant par dessus plutôt que d'ouvrir la porte, et, en sprintant, il se dirigea vers sa maison. Enfonçant la clé de façon frénétique dans la serrure, il referma à clé dès qu'il fut à l'intérieur. Regardant autour de lui, il pria un remerciement en sachant qu'Eileen n'était pas à la maison et qu'il n'y avait personne d'autre – Kyle était au chevet d'Eileen et Pandora était à la morgue.

Il n'y avait que lui. Que lui et Shawn. Que lui et les voix qui hurlaient pour revoir Shawn. Une dernière fois. Mais Tyson s'obstina dans le salon, et, sans réfléchir, alla se placer dans le placard à balais, en attendant. Parce que s'il connaissait bien Shawn – il le connaissait comme un fils connaît son père – il finirait par venir. D'une façon ou d'une autre. La panique l'avait désemparé – appeler Pandora ? Non. Si elle venait, elle allait se faire démonter. Il règlerait cette affaire entre lui et Shawn. Parce que ça n'avait jamais été que ça. Lui et l'autre.

Toujours. Le pouls allant à vive allure dans ses veines et artères, il sentait la veine de son front pulser. Il tenta de reprendre sa respiration. Récupérer son souffle.

Lorsqu'il entendit le premier coup. Oh god.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t235-tyson-hunter-junior-finished-o http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t236-tyson-hunter-jr

Shawn Brooks II
avatar

AVATAR : Paul Levesque aka HHH
DC : la british & alligator blondie
MESSAGES : 16
AGE : Quarante-deux ans
UN COEUR : Veuf
PROFESSION : Baron de la drogue
MessageSujet: Re: hey man, it's a pleasure.   Dim 8 Jan - 10:46

Cours, cours, petit lapin. De toute façon, tu ne pourras pas échapper bien longtemps au grand méchant loup. Shawn se contente de l'observer détaler comme un lapin, courir de toutes ses forces pour sauter par-dessus une palissade en bois et s'enfermer dans une maison de banlieue somme toute assez banale, quoique plutôt spacieuse. Un étage et sans doute un sous-sol et un grenier. Sans trop se presser, le quadragénaire se rallume une cigarette pour la fumer tranquillement, son regard fixé sur la silhouette de la bâtisse. Depuis le temps qu'il attend ce moment, ce ne seront pas quelques minutes de plus ou de moins qui feront la différence. Surtout qu'il a envie de prendre son temps. De sentir les os craquer sous ses phalanges, de lui raconter calmement ce qu'il compte faire aux deux principales antagonistes de sa vie à Shreveport.

Parce qu'il s'est renseigné, le Shawn. Quand on baigne depuis si longtemps dans le monde de la drogue, qu'on a su se bâtir un empire de la taille de celui des Brooks, on a des contacts. Beaucoup de contacts. Et beaucoup d'influence. Il avait mis les formes et l'argent pour se renseigner sur la nouvelle vie de Tyson en Louisiane, et ses informateurs avaient été très, très précis. Certes, il savait déjà tout au sujet d'Eileen grâce à Daisy, mais la petite Pandora l'intéressait bien. Déjà qu'elle n'était pas désagréable à l'œil, son enquête avait poussé assez loin pour découvrir une sorte de brouillard autour de sa famille... et la nature de ce regard qu'elle portait constamment sur l'ancien go fast.

Une jolie petite histoire d'amour en préparation. Merveilleux, il ne manquait plus que ça pour ajouter à l'ambiance particulièrement dramatique qui allait s'abattre sur la famille Hunter.

Sa cigarette est déjà terminée. Presque avec regret, il lance son mégot au loin d'une petite pichenette et se dirige d'un pas tranquille vers le domicile de son ancien protégé, la tête haute, en sifflotant. Il aurait bien aimé faire durer un peu plus le suspense, mais il faut bien se lancer un jour, alors il ouvre bien tranquillement le portillon, grimpe les quelques marches qui mènent à la porte... Et donne un premier coup d'épaule dedans. Un deuxième. Un troisième. Le panneau de bois résiste et il se décide finalement pour la manière la plus bourrine qu'il soit : le bon vieux coup de pied dans la poignée. Elle cède et s'ouvre en grand. « Toc toc, c'est le facteur ! »

Il referme élégamment la porte derrière lui, même si elle est défoncée, et s'avance sans se presser dans la demeure qu'il détaille le plus possible. « Sympa, ta petite maison ! Pour un peu je m'y installerais, tiens ! » Il s'avance dans le salon jusqu'à une porte fenêtre, pousse du pied quelques jouets qui traînent dans le coin. « Roh allez, fiston, me fais pas la gueule ! Sors de ta cachette et fais-moi visiter, tiens, j'apprécierais. » Il est quelque part. Sûrement planqué dans un placard, mais il fait durer le jeu. « Et puis je pourrais te raconter ce que je compte faire subir à tes deux petites femmes ? Tu sais, ta fille, Eileen. A croquer, cette blondinette, littéralement... Et puis aussi Dora ? Franchement je te comprends pas, elle est raide dingue de toi et t'en profites même pas pour lui écarter les cuisses... Trop le sens de l'honneur, sans doute... C'était ça, ton gros défaut, tu sais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tyson Hunter Jr.
avatar

AVATAR : Randy Orton
(C) : Boo <3
DC : La mini-gros bras <3
MESSAGES : 764
AGE : 31 ans
UN COEUR : Divorcé.
PROFESSION : Bodyguard.
JOURNAL DE BORD
Possédé par une douzaine d'esprits.
Esprit de Stacey, femme décédée de Shawn Brooks
Esprit de Dereck, fils décédé de Shawn Brooks
Esprit de Jason, âme ayant passé le portail de l'au delà par accident, assassiné sans avoir été jamais vengé
Esprit de Philip, âme ayant passé le portail de l'au delà par accident, mort dans un accident de la circulation jamais résolu

MessageSujet: Re: hey man, it's a pleasure.   Dim 8 Jan - 11:40


« Toc toc, c'est le facteur ! » Putain de bordel de merde. Regardant autour de lui, Tyson tenta de trouver quelque chose qui pouvait lui servir d'arme : mais à part un balais, il n'y avait rien d'autre que des pots de peinture et un coussin inutilisé dans ce fichu placard. Posant sa main sur sa bouche pour cacher sa respiration, Tyson commença à compter les secondes. « Sympa, ta petite maison ! Pour un peu je m'y installerais, tiens ! »

Bâtard. Lorsqu'un jouet émit un couinement, Tyson leva le regard et observa à travers la fente des rideaux pour constater que Shawn était dans le salon. « Roh allez, fiston, me fais pas la gueule ! Sors de ta cachette et fais-moi visiter, tiens, j'apprécierais. » Ne bougeant toujours pas – autant profiter aussi longtemps que possible de la paix avant la tempête – ce que dira Shawn aura l'effet d'une bombe sur Tyson.

« Et puis je pourrais te raconter ce que je compte faire subir à tes deux petites femmes ? Tu sais, ta fille, Eileen. A croquer, cette blondinette, littéralement... Et puis aussi Dora ? Franchement je te comprends pas, elle est raide dingue de toi et t'en profites même pas pour lui écarter les cuisses... Trop le sens de l'honneur, sans doute... C'était ça, ton gros défaut, tu sais ? »

Sans réfléchir, une fois que Shawn finit de parler, Tyson lui sauta dessus en écartant à peine les rideaux du placard. Le choc les propulsa tous deux contre un meuble, contenant des bouquins, qui s'étala vers l'avant, et, voyant Shawn étalé au sol, Tyson en profita pour lui donner un coup dans le ventre, mais, les pieds pris dans les étages, il tomba à son tour sur le ventre, en se réceptionnant sur les mains. Un grognement s'échappa de ses lèvres, avant qu'il ne se retourne pour faire face à Shawn. Sourcils froncés, sa colère annihilait les voix dans sa tête :

« Je te jure, tu touches Eileen, et je te tue. » Il donna un coup de pied dans le genou de Shawn, et, en se relevant tant bien que mal il reprit la parole : « Et touche Pandora, je te tue et je te ressuscite pour te tuer une seconde fois... »

Cependant, il ne parvint pas à réagisse d'avantage qu'il sentit un coup de poing s'abattre sur sa mâchoire, et, sans pouvoir se défendre, il fut propulsé contre le mur, puis, une fois qu'un cadre s'abattit sur lui, des morceaux de verre tombant partout autour de lui, créant des infimes couteaux prêts à déchirer la chair, il sentit qu'on le tirait par le col de la chemise et par la ceinture, avant de se sentir projeté sur une lampe situé dans un coin de la pièce, qui se brisa en mille morceaux.

Grognant et gémissant, Tyson tenta d'attraper les cheveux de Shawn pour le maîtriser, mais son ancien patron était plus gros, plus fort que lui. Dur à croire, hein ? Mais pourtant, c'était le cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t235-tyson-hunter-junior-finished-o http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t236-tyson-hunter-jr

MessageSujet: Re: hey man, it's a pleasure.   

Revenir en haut Aller en bas
 

hey man, it's a pleasure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Out of the Shadows ::  :: les résidences-