AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hey bro, need some milk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jackson Malick
avatar

boo, the ghost fonda
AVATAR : bradley cooper ♥
DC : le viking, james bond & blondie
MESSAGES : 102
AGE : 34 ans
UN COEUR : officieusement libre et léger comme l'air, mais officiellement offert à une seule mamie... soit celle avec qui il se trouve sur le moment =.=
PROFESSION : mâle gigolo for mamies!
rappeler à ducan qu'on ne fait pas dans les oeuvres de charité... de toute manière ce louveteau ne pourra jamais ressembler à quoi que ce soit de viril =.=
se refaire une tournée des boites de streap avec will *0*
apprendre à darren que trainer une femme par les cheveux est apparemment illégal... ouais les lois sont stupides des fois =.=
s'arranger pour que cassi commence à cracher son fric, marre des éviers qui fuit et autres conneries è.é
MessageSujet: hey bro, need some milk   Mar 20 Déc - 19:10

Qui se réveillait à sept heures du matin sans en avoir nullement le besoin? Un gigolo bien trop connu des mâles cocus de Shreveport, nous avons nommé : Jackson Malick! En fait, besoin il y avait, mais pas le même besoin que les gens ont généralement de se lever le matin. Vous savez, cette raison que l’on appelle travailler? Gagner sa vie avec un métier pour lequel on a fait des études, obtenu un diplôme, etc. Oui, toutes ces choses qui ne correspondaient pas du tout à Jake! Pourtant, oui pourtant, le brun se retrouvait bien éveillé et il n’était même pas encore sept heures trente. Si certaines personnes ont le gêne du lève-tôt, ce n’était hélas pas le cas du loup qui passait le plus clair de sa vie à dormir tout l’avant-midi, trainer avec des mamies au portefeuille si généreux tout l’après-midi et sortir dans les bars le soir pour boire sur le compte des mamies ou des jolies filles qui ne savent point résister à ses yeux bleus et son sourire de dious. En clair, Jackson Malick était du type lève-tard du type nocturne, du type qui n’avait pas vu un 7h06AM d’affiché sur son cadran depuis des années!
Alors pourquoi, dieu pourquoi, ce matin devait être le matin horrible où Jake se réveillait beaucoup trop tôt avec un mal de crâne du lendemain de la veille en prime parce qu’il n’avait pas terminé de cuvé tranquillement au fond de son lit? Eh bien, pour comprendre le fin mot de cette histoire, il faut remonter très exactement trois minutes plus tôt. Jake avait roulé dans son sommeil, son corps rencontrant de la peau douce et chaude – vous pensiez quoi? Un Malick de sortie dans un bar ne rentre jamais seul è.é Il avait donc soupiré d’aise, se collant à ce corps invitant et agréable. Jusqu’ici tout allait bien. Le brun était plongé dans un semi sommeil et était prêt à retourner dans les doux bras de Morphée pour encore quelques heures. Hélas, mère nature ne l’entendait pas de cette manière et ce fut à ce moment, alors qu’il se plantait le museau dans le cou délicieusement parfumé de… Jessica, en l’absence de nom ça sera Jessica, que Jake réalisa un horrible état de fait. Un état de fait qui le fit marmonner entre ses dents.

Vous ne devinez pas? Eh bien pour être on ne peut plus clair, Jake avait une Sainte envie de pisser! Ça ne vous était jamais arrivé? Cette envie qui vous prenait de nulle part – ou des onze bières enfilées la veille, au choix – tandis que vous étiez si confortable au creux de vos couvertures, là contre une blonde… ou était-ce une brune… C’était la PIRE façon de commencer une journée. Ou du moins ça l’était dans le manuel du Jackson Malick. C’est là que le dilemme commence. Se lever ou ne pas se lever? Quitter le confort paradisiaque du lit pour se heurter aux carrelages froids du plancher de la salle de bain ou rester sur son petit nuage, vite assombri par cette envie qui n’en finissait plus de s’accentuer? C’était dans ces moments là que Jake regrettait la petite enfance, là où il suffisait de faire dans sa couche et maman venait vous changer ensuite. Ah, c’était le bon temps!
Ouais, mais dans ce temps là, y’avait pas de fille…
Right… Arg, la vie est dure >.<

Et elle l’était d’autant plus maintenant que Jake était parfaitement émergé de son sommeil. Il n’avait pourtant pas encore ouvert les yeux, luttant pour conserver son état comateux le plus longtemps possible. Seulement, sa vessie n’était définitivement pas de son avis =.=

Jessica… Jess, va me chercher une bouteille…

Sérieusement Jake?
Bha quoi? C’était un compromis intéressant entre le soulagement et ne pas se lever, non? Parce que pisser dans son lit à trente-quatre ans, ça faisait très mauvais genre!

Jessica!

Le corps contre le sien finit par bouger, mais ça ne poussa pas le loup à ouvrir les yeux pour autant. En ce moment, il était surtout concentré à rester bien malgré son envie pressante.

Qu’est-ce que tu…
Une bouteille, Jessica, combien de fois je vais devoir le dire?
Je m’appelle Angela.
On a baisé après deux heures à papoter, tu crois vraiment que j’en ai quelque chose à faire de comment tu t’appelles? Amène-moi une bouteille, c’est pas compliqué.

Et ce n’était absolument pas compliqué non plus de partir de cet appart’ en moins de deux minutes! Lisa s’habillait vraiment en un temps record en plus de jurer contre vous en même temps, absolument stupéfiant. Le bon côté dans tout ça? Eh bien Jake n’aurait pas à la rappeler pour avoir l’air d’un mec sympa. Le mauvais côté? Bha il avait toujours envie hein =.=

Tout ceci expliquait pourquoi Jake était maintenant debout si tôt. Tout ceci expliquait pourquoi à 7h47 il entrait dans l’appartement de son petit frère préféré avec une tasse de café dans les mains. Il entrait comme ça? Sans frapper? Sans s’annoncer? Soyons franc, à quoi servait d’avoir un double – fait sans l’accord du petit frère, mais un double quand même – si ce n’était pas pour entrer quand il le voulait?

Bon matin mon frère!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et Jake piqua directement à la cuisine, plus précisément vers le frigo, pour s’emparer du carton de lait et en verser un peu dans sa tasse. Il avait fait tout ce chemin juste pour mettre un peu de lait dans son café?
… Ouais et après?
=.=

Mais évidemment, dès la seconde où le motard prit sa gorgée de café, il la recracha dans l’évier avant d’y vider sa tasse. Son café était bien sûr devenu froid depuis le moment où il l’avait fait et maintenant.

Jooooooooooooooosh, mon café est froid, Josh. Joshi? Vient faire du café è.é

Pourquoi tu ne t’en fais pas toi-même?
Bha on est pas chez-nous, ce n’est pas très poli o.o
… Sérieusement, tu mêles la politesse à ça maintenant?
Bha quoi?
>.>



Put in a long hard week doing this 9 to 5 and you're just the girl to get that off my mind. You shouldn't have worn that dress, you shouldn't dance like that. You got this little heart of mine in overdrive. I sure love this conversation, the band is good, the music's loud. But would you get the wrong impression if I called us a cab right now? Oh yeah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t432-jackson-malick-male-gigolo-for-mamies http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t433p10-jackson-malick

Joshua Malick
avatar

AVATAR : Jake Gyllenhaal .
(C) : © Yumita et Endlessdrop.
MESSAGES : 18
AGE : 30 ans.
UN COEUR : Célibataire.
PROFESSION : Journaliste.


- Ramener Jackson sur le droit chemin et lui faire comprendre que les Vampires ne sont pas nos amis.
- Essayer de fonder une famille, car j'ai trente ans et je suis toujours célibataire.
- Militer avec les anti-vampires pour que les droits des Vampires leurs soient retirés.
- Devenir le plus grand journaliste de Shreveport et d'être un membre honorable de la meute Rash Claw.

MessageSujet: Re: hey bro, need some milk   Lun 2 Jan - 16:06

DRIIIIIIIINNNNNGGGGG ! Quel insupportable bruit me disais-je, d'un réflexe ma main gauche vint frapper l'appareil électronique appelé réveil, ce dernier se taisait suite à ce geste. Allongé de tout mon long dans mon lit, les bras écartés comme Jésus, mes yeux s'ouvrirent et admirèrent le plafond grisâtre qui se trouvait au-dessus de ma tête. Je poussais un long soupir, car il était six heures trente du matin. Il m'était inutile de voir l'heure qu'il était du fait que le réveil était programmé pour sonner à cette heure précise. Pour moi le lundi matin est une véritable torture, c'est le début de la semaine et c'est également le jour le plus éloigné du week-end. Par moment, j'envie la vie de mon frère, lui où moins il est pénard toute la matinée, mais l'idée que mon corps entre en contact avec celui de vieilles dames, me faisait frémir de déplaisir. Comment pouvait-il s'exercer à une telle pratique ? Il a beau être mon frère ainé, on ne ressemble plus du tout, nous sommes aux antipodes et sur beaucoup de domaines. La preuve, cet abruti est ami avec des vampires, moi je milite justement contre eux. Nah, mais faut être sérieux dans la vie quand même, les Malick sont des loups, en conséquence nous avons une animosité naturelle envers les buveurs de sang du dimanche.

Alors, le voir s'amuser ou bien créer des liens avec ces gueules de plâtre, j'en ai les poils du dos qui se redressent. Me levant du lit avec beaucoup de difficultés, je poussais un rugissement pour me donner de la force. En plus d'avoir la tête dans les fesses, je me souvenais que je devais rédiger un article pour le journal et que je devais l'amener à Mr. Young avant onze heures et devinez quoi ? Je ne l'ai toujours pas écrit ! Je n'avais pas d'autre choix que de m'y mettre au saut du lit que cela me plaise ou non. Néanmoins, j'avais quelques regrets de ne pas l'avoir fait à l'avance, mais mon emploi du temps de ce week-end avait été un peu chargé. Afin d'avoir les idées claires et d'être le plus performant possible, je décidais de me doucher avant. L'eau chaude me permettra de me réveiller et de ne plus ressentir la fatigue que j'aie accumulée ces derniers jours. Sous la douche, je poussais une petite chansonnette, de temps à autre je me donnais une petite claque sur la joue et une fois ressortie le corps trempé, j'étais frais comme un gardon. Je me regardais dans la glace de la salle de bain, cette dernière était couverte de buée, j'y ai donc passé un petit coup de serviette et j'y ai vu un beau gosse.

Je me regardais sous tous les angles et je n'arrivais pas à comprendre pourquoi j'étais encore célibataire. J'ai une belle gueule, des yeux bleus à faire tomber les dames et un corps à en faire rougir plus d'une. La vie est vraiment pleine de mystère. Après avoir mit un peignoir, je me dirigeais vers mon salon, qui me faisait office également de bureau. L'ordinateur portable allumé, je me lançais dans la rédaction de mon article. Mais de quoi peut bien parler ce dernier ? Si je me suis fait embaucher dans le quotidien du Shreveport c'est en tant que chroniqueur anti-vampire. Avoué que ce poste me convient à merveille ? Je peux critiquer les Carpates à mon aise et je suis payé à le faire, bien évidemment je ne les insulte pas ouvertement, sinon je me serais retrouvé au chômage depuis bien longtemps et j'aurai été obligé de faire le gigolo comme Jack' pour payer mes factures. Enfin bref, mes petits doigts tapaient sur les petites touches et la page vierge de Word, commençait à se remplir de mots. De temps à autres, je marquais une petite pause en allant me chercher du café dans la cuisine qui se trouvait à l'opposer de moi.

Soudain, la porte de mon appartement s'ouvrit et une voix surgissait de nulle part. « Bon matin mon frère !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! » Je fus sous le choc en entendant cette voix. Puis cette dernière se manifesta une nouvelle fois encore. « Jooooooooooooooosh, mon café est froid, Josh. Joshi ? Vient faire du café. » Bon sang pourquoi lui ? Je me levais de ma chaise pour aller à la rencontre de cette voix que je ne connaissais que trop bien. Jackson mon frère était dans ma cuisine avec ma brique de lait dans sa main. Je le regardais avec des yeux ronds et une incompréhension. « Mais merde, qu'est-ce que tu fous ici ? Et puis comment t'es entré ? Ma porte est même pas défoncée, ne me dit pas que tu as les clefs de mon appart' quand même ? » Lui demandais-je en m'appuyant contre le rebord de la porte, les bras croisés. Je voulais qu'il me donne une réponse et une bonne, pas une à deux francs si sous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t555-terminee-joshua-malick-un-petit-loup-au-yeux-bleus http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t571-joshua-malick#13892

Jackson Malick
avatar

boo, the ghost fonda
AVATAR : bradley cooper ♥
DC : le viking, james bond & blondie
MESSAGES : 102
AGE : 34 ans
UN COEUR : officieusement libre et léger comme l'air, mais officiellement offert à une seule mamie... soit celle avec qui il se trouve sur le moment =.=
PROFESSION : mâle gigolo for mamies!
rappeler à ducan qu'on ne fait pas dans les oeuvres de charité... de toute manière ce louveteau ne pourra jamais ressembler à quoi que ce soit de viril =.=
se refaire une tournée des boites de streap avec will *0*
apprendre à darren que trainer une femme par les cheveux est apparemment illégal... ouais les lois sont stupides des fois =.=
s'arranger pour que cassi commence à cracher son fric, marre des éviers qui fuit et autres conneries è.é
MessageSujet: Re: hey bro, need some milk   Mer 4 Jan - 14:54

Jackson n’était peut-être pas du matin, mais il faut bien admettre qu’embêter son petit frère était une agréable façon d’occuper ce temps bien qu’il aurait préféré le passer à dormir. Après tout, embêter les petits frères pouvait se faire à toute heure du jour, ce n’était pas nécessaire que ce soit fait à peine après le levé du soleil o.o
Une bouille innocente trainant sur son visage de gigolo pendant qu’il versait le café froid de sa tasse dans l’évier, le brun la déposa ensuite sur le comptoir tout en se tournant vers son frangin et son accusation honteuse! … Vraie certes, mais honteuse quand même è.é

Qui, moi? J’aurais osé faire ça? … Jamais de la vie è.é

Et ici on dit merci au double qui dormait déjà dans sa poche. Il aurait été peu subtil de chercher à ranger la clé ni vu ni connu pendant qu’il parlait. Vous pensiez quoi? Jake était un maître dans l’art de la fourberie! Ce n’était pas son premier rodéo vous savez.

La porte n’était pas verrouillée. Tu sais que c’est dangereux? Si maman savait ça, elle s’inquiéterait tellement pour toi, tu devrais avoir honte de faire des peurs comme ça à ta pauvre vieille mère.

Mais elle n’est pas au courant de ce mensonge, non?
Non, mais ça ne saurait tarder!
Tu mentirais à ta mère juste pour faire chier ton petit frère?
Absolument!
… =.=

Comme Joshua ne semblait pas décidé à user des bonnes manières, Jake ne lui porta plus la moindre attention, fouillant ses placards à la recherche de café pour pouvoir s’en refaire une tasse. Et, pour lui, le but de sa visite semblait atrocement évident, ce pourquoi il se permit de l’expliquer à Josh sur ce petit ton d’évidence et d’innocence qu’adorait tellement employer le gigolo.

Je suis venu boire du café Joshi, j’en aurais pas demandé sinon… aaah!

Trouvant enfin le café, le loup avait poussé cette petite exclamation tout en sortant le pot de l’armoire. Il entreprit ensuite de préparer la cafetière, etc etc, levant ses yeux bleus sur le petit frère au moment d’incorporer le café.

T’en veux?

Il n’était pas chez-lui et il proposait comme ça du café qu’il était en train de faire sans permission au propriétaire des lieux? Oui, absolument! Le secret? La confiance en soit. Si vous y croyez, les gens autour de vous y croiront aussi… enfin sauf peut-être les petits frères, mais assurément pas les mères. Elles ont un superpouvoir, celui de ne pas croire à ces trucs là – sauf lorsqu’il était question de la sécurité de leurs petits loups alors là, les grands frères pouvaient parler de porte faussement pas verrouillée pour déclencher une convention sur la sécurité résidentielle! Muhahaha.

Et maintenant? Maintenant il ne restait plus qu’à voir la réaction de Joshua en apprenant que son frangin débarquait à l’improviste juste pour lui piquer un peu de son café. Allait-il croire à cette bêtise ou non? Quelqu’un de censé dirait qu’il était impossible que ce soit la seule et unique raison, mais… m’oui bon avec Jackson ce qui était censé n’était pas forcément ce qui ressortait le plus =.=



Put in a long hard week doing this 9 to 5 and you're just the girl to get that off my mind. You shouldn't have worn that dress, you shouldn't dance like that. You got this little heart of mine in overdrive. I sure love this conversation, the band is good, the music's loud. But would you get the wrong impression if I called us a cab right now? Oh yeah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t432-jackson-malick-male-gigolo-for-mamies http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t433p10-jackson-malick

MessageSujet: Re: hey bro, need some milk   

Revenir en haut Aller en bas
 

hey bro, need some milk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Out of the Shadows ::  :: les résidences-