AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's argue baby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

William Collins
avatar

cookie, eatable admin
AVATAR : Ian Somerhalder
(C) : BOO <3
DC : Eddie
MESSAGES : 49
AGE : 499, l'âge de la raison
UN COEUR : Célibataire, marié ou veuf selon la demande
PROFESSION : Riche héritier ?
MY SCHEDULE
Devenir quelqu'un de bien, apprendre à aimer l'autre et à faire passer ses besoins avant les siens pour renaître et trouver une toute nouvelle estime de soi... ou juste le dire en faisant semblant d'y croire, c'est le principal.
Annoncer la "bonne" nouvelle à papa sans tomber dans le cliché.
Fêter Halloween dignement, le respect des traditions se perd de nos jours.
Emmener Gracie à une sortie éducative.
MessageSujet: Let's argue baby   Jeu 5 Jan - 15:18


Let's argue baby !


    - Les observations du coroner sont claires. Un humain n’a pas la force physique nécessaire pour accomplir un tel acte de destruction, par conséquent oui, se tourner vers l’hypothèse qu’un vampire aurait assassiné ce pauvre homme est totalement censé
    - Aaaaah Peter, on sent tout de suite que tu as fais de longues études.

    Peter, comme Peter Newlin, parfaitement.
    Hum ? Pas dans le bon camp ?
    Rassurez-vous, il n'était question ici que de plaisanterie idiote, pour changer... ou plutôt ne pas changer, restons honnête. Et si on partait dans la franchise pure, on allait finir par se dire que notre vampire passait son temps devant la télévision.
    Que voulez-vous, c'était l'une des plus belles inventions de son temps... un long temps. Fallait bien en profiter. Encore plus quand il n'y avait pas grand chose à faire. Et en l'occurrence, ce soir, à part traîner dans ce bar à humains et mater la télévision, il ne voyait pas grand chose à faire. Bien sûr, il aurait pu bouffer le barman... le fond sonore du débat était particulièrement bien choisit et donnerait une ampleur toute particulière au meurtre, mais il n'était pas sûr que Peter approuverait. Et ce que Peter approuverait, c'était mal. C'était en tout cas ce qu'il dirait tout haut dans sa plus grande connerie. Car soyons franc, si Peter Newlin ne rimait pas avec connerie à l'écoute, il était définitivement assorti avec la bêtise.
    Pourtant, à voir William pousser un soupir désespéré quand leur partie avait pris la parole, on aurait pu croire qu'il était définitivement contre les vampires. Mais au vu des regards qu'on lui avait lancé quand il était entré dans ce bar, il ne doutait pas une seule seconde qu'il avait su éveillé les soupçons. Et juste pour clarifier les choses, il avait cru bon de commander une Tru Blood à laquelle il ne toucherait probablement pas.

    - Est-il vraiment ridicule de dire que des êtres qui se nourrissent de notre sang sont des meurtriers ?
    - Bien dit ! Ah tu fais moins le malin vampire ...
    - ...
    - Qu'est t'as ? Hey, je sais bien que je suis magnifique, mais ça me rend toujours mal à l'aise quand on me dévisage.

    A d'autres !
    Au lieu d'embêter ce pauvre barman, il serait sans doute plus raisonnable d'aller boire un coup au Fangtasia. Ce qu'on y servait était bien meilleur.
    Vrai, mais au fangtasia, c'était moins marrant de faire chier le roux qui était de service ce soir. Quoique....
    S'accoudant au bar, il avait posé son menton dans sa main, les yeux toujours levés vers la télévision, visiblement inconscient d'attirer les regards et de ne rien faire pour améliorer les choses. Un Eric aurait été là, il aurait bien compris que le but premier du ténébreux était sans aucun doute d'empirer les choses.
    Quoiqu'il en soit, ne parlons pas du blond quand c'était une blonde qui avait débarqué tandis que Christian reprenait la parole pour défendre leur cause.
    Deux vampires le même soir ? Dans un bar pour humains ? Le barman allait faire une crise cardiaque.
    Et probable que William n'en n'avait rien à foutre, quand il avait tourné les yeux vers la charmante créature qui venait de le rejoindre au bar, un sourire était apparu sur ses lèvres, mi-charmeur, mi-emmerdeur, comme toujours :

    - Raven ! J'ignorais que tu fréquentais la haute !

    Parce que boire dans ce genre de bar rimait avec "fréquenter la haute société".
    Soyons clair, la haute était plutôt du côté des morts-vivants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t376-william-collins http://out-of-the-shadows.forum-canada.com/t377-william-collins

Raven Evenson
avatar

AVATAR : Tamsin Egerton
DC : Flicette
MESSAGES : 33
AGE : 1369 ans
PROFESSION : Propriétaire/Gérante/Chanteuse occasionnelle du dîner-spectacle local
MessageSujet: Re: Let's argue baby   Jeu 12 Jan - 8:38

"La livraison est arrivée ou pas, Elie ? Oui ou non ce n’est pas compliqué enfin !"
"Euh…Pas encore Madame…"
"Mais qu’est-ce qu’il fait ? Il se prend un café en route ou quoi ? "


Raven n’était pas du genre désagréable avec ses employés, mais quand il s’agissait de recevoir le sang qui serait servi ce soir dans son établissement, la vampire était intraitable. Elle était bien obligée d’avoir recourt à un humain pour faire la course parce qu’elle dormait lorsqu’il était l’heure d’aller chercher la livraison à l’hôpital, mais le fait que la nuit soit tombée depuis plus d’une demi-heure et que son coursier ne soit toujours pas rentré ne lui plaisait pas. Pas du tout. Bon, elle retiendrait simplement le temps perdu sur son salaire (parce que le tuer ou le malmener serait un peu radical et surtout aurait une mauvaise image pour son établissement, alors qu’elle faisait tout pour apparaître comme humain-friendly), mais il avait intérêt à arriver dans la prochaine demi-heure, sinon il irait le chercher elle-même. Oui, oui, cette jolie blonde du haut de ses talons hauts irait chercher son coursier à pied pour le ramener, avec sa cargaison, par la peau des fesses. Finissant de préparer la salle du dîner-spectacle pour se calmer un peu, Raven entendit enfin le retardataire arriver et alla à sa rencontre alors qu’il venait juste de passer la porte.

"Je peux savoir ce qui t’as pris tant de temps ?" elle renifla un peu en lui tournant autour, cherchant une odeur qui n’avait rien à faire là, elle repéra son odeur, l’odeur d’antiseptique des hôpitaux et un parfum de femme ; elle fronça les sourcils "Tu sais que je n’ai rien contre des rendez-vous galants, mais pas pendant le travail Jim…"

Visiblement surpris que sa patronne aie compris où il était passé il se fit tout petit, de peur des représailles. Comme si elle lui faire quoi que ce soit. C’était fou le nombre de personnes qui croyaient qu’elle allait tuer la première personne qui la décevait. Faux, archi-faux. Mais il faut dire que certains de son espèce prenaient soin de créer une telle réputation aux vampires…Elle ne citerait personne, mais certains visages lui venaient en tête. Un de ses anciens amants notamment. Sacré Nikola, toujours à faire selon ses envies ; ça lui avait coupé son éternité assez tôt d’ailleurs. Poussant un soupir face à la peur qu’elle sentait chez son employé, elle posa une main froide mais douce sur sa joue et le força à la regarder, sans qu’il ne croise son regard et elle ne pouvait pas lui en vouloir, pour dire, une douceur toute maternelle dans sa voix.

"Tu sais que si tu m’avais demandé de partir plus tôt ce soir je t’aurais laissé partir. On n’a pas d’absents aujourd’hui et c’est une soirée calme. Mais pas au moment d’aller chercher la livraison, ok ?" il hocha la tête "Bien, sache que ton retard sera retenu sur ton salaire et que si ça se reproduit je pourrais me montrer moins clémente. Maintenant zou, au boulot, on ouvre dans vingt minutes et il faut aider les filles à s’habiller et vérifier que tous les artistes sont prêts."

Et vingt minutes plus tard, le dîner-spectacle était ouvert et accueillait ses premiers clients ; allant saluer ses habitués (aussi bien humains que vampires), elle alla, comme régulièrement, ouvrir le spectacle avec une interprétation de « Candyman » qui lui allait bien, avant de laisser le bar à son bras droit pour aller prendre l’air. C’était rare qu’elle laisse le bébé si tôt, mais elle avait besoin de sortir un peu. Se baladant dans la ville, elle fut attirée dans un bar (humain pourtant) par une silhouette qu’elle avait reconnue et qui lui fit se mordiller la lèvre inférieur en souvenir. Oh oui, elle allait s’amuser. Entrant dans le bar, habillée de sa robe blanche se dégradant vers du pourpre et s’arrêtant aux genoux, dévoilant une bonne partie de ses jambes pâles, ses cheveux attachés en un chignon lâche à l’arrière de sa tête, Raven attira bien des regards. Elle y était habituée, elle recherchait cette attention, ces regards désireux, apeurés, dégoûtés, jaloux…Elle recherchait l’attention. La sienne était tournée vers le beau ténébreux qui venait de tourner sa tête vers elle, s’adressant à elle avec cette désinvolture qui lui était caractéristique, riant doucement avant de déposer un baiser sur le coin de sa bouche, joueuse.

"Oh, tu sais, mon ancien statut me manque parfois…"

Ca n’était pas un mystère pour William ou son créateur, Eric, de qui était Raven durant sa vie humaine : Une princesse. Médiévale, certes, mais une princesse quand même. Elle se fichait bien de ne plus avoir de statut ou de droit nulle part maintenant ; sa vie lui convenait parfaitement comme elle était. Commandant du Tru Blood, l’Irlandaise jeta un coup d’œil vers le poste de télé, haussant un sourcil au programme qui passait.

"C’était ce soir le débat ? J’ai complètement oublié !"

D’un coup, son attention passa de son compatriote vampirique au poste de télé en un quart de secondes. Raven, lunatique ? Nooooon…Ou si peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Let's argue baby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Out of the Shadows ::  :: le centre-ville :: les divertissements-